Menu
Produits similaires
  • Fading Suns - Ecran et Livret
  • Fading Suns Guide du joueur

Fading Suns Atlas stellaire:les fiefs deca

UBIFS10

Condition: New

Disponibilité : En stock (1 pièce disponible )

9,95 €

En savoir plus

Fiche technique

Livre à couverture souple de 62 pages, format 16,8x23cm.

Description

La série des Fiefs Stellaires (Imperial Surveys) se présente sous la forme d'un rapport dépeignant les fiefs de chacune des cinq Maisons Royales, réalisé par les Chevaliers Errants (Questing Knights) de l'empereur Alexius. Cet opus, le cinquième pour la VO et le deuxième pour la VF, est consacré à la maison Décados, dirigée par des maîtres du complot, de la conjuration et du renseignement, cachés derrière une façade ô combien réussie d'hédonisme et de décadence.

En guise de prologue, Une destinée manifeste introduit l'auteur de ce rapport, messire Klimenty Décados, ainsi que ses motivations - le tout avec un verbe bien trop mielleux pour être honnête... La propagande décados est déjà à l'oeuvre.

Puis viennent les descriptions des quatre systèmes stellaires - présentation du système, carte planétaire, histoire, géographie, personnalités marquantes, particularités locales - aux mains de la maison de la Mante.

Severus, Venimeuse efflorescence, foyer des Décados qui règnent depuis leurs cités-forteresses, entourées de jungles impénétrables où rôdent les étranges Ascorbites. L'endroit est aussi dangereux qu'étouffant, que l'on soit perdu dans la jungle où dans les jeux politiques du palais du Prince Hyram.

Cadavus, Le monde malade, planète ravagée par la pollution et les retombées des conflits atomiques, gangrenée par la pauvreté et par des rébellions incessantes. Ici, seules survivent quelques poignées de mystiques et de durs à cuire, au gré des deux saisons. Certains rêvent d'accéder à l'un des deux pôles, derniers havres de verdure, mais la noblesse veille... C'est également ici qu'ont trouvé refuge les nobles de la maison Masseri, chassés de leurs terres natales par les Symbiotes, aujourd'hui sous étroite "protection" de la Mante.

Malignatius, La foi et la colère, monde glaciaire dérobé il y a peu à la maison Li Halan, planète à laquelle les Décados ont insufflé une liberté religieuse sans limites pour mieux contrecarrer les pieux Li Halan, ce qui a permis l'émergence d'une multitude de nouveaux cultes, et donc d'hérésies, pour le plus grand déplaisir de l'Eglise...

Cadix (Cadiz en VO), L'invisible contact, autrefois bijou (inachevé) de la Seconde République qui joncha la planète de villes plus merveilleuses les unes que les autres afin d'impressionner les Vao (Vau), laissées à l'abandon depuis la Chute. Cette planète, sur laquelle règne l'intrigante Salandra Décados, est également le foyer des Hironem, espèce dont les us et coutumes ne sont pas sans rappeler les Mandarins vaos.

Enfin, les dernières pages sont consacrées aux quelques fiefs décados disséminés au travers des Mondes Connus, notamment sur Manitou, seule planète hors de la juridiction de l'Inquisition, et sur Pandémonium, déjà présentée dans le livre de base et le livret accompagnant l'écran. La Mante lorgne également sur Iver, en dépit de la concurrence des Hazat, le temps de régler le problème des Chauki....

  • Auteur(s) : Bill Bridges, Gabriel Zarate
  • Illustrateur(s) : John Bridges, Christopher Howard
  • Illustrateur(s) de couverture : John Bridges
  • Traducteur(s) : Tristan Lhomme
EditeurUbik

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis